Sentiment de solitude permanent: que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Faisant partie des maux les plus fréquents de ce siècle, la solitude touche de plus en plus de personnes. Il n’est pas rare d’entendre dire « je me sens tout le temps seul (e) ». Autant dire que ce mal devient chronique.

Pour le combattre, il faudra surtout adopter de nouveaux comportements et changer d’esprit. Vous avez un sentiment de solitude permanent et souhaitez savoir quoi faire pour y remédier ? Cet article devrait vous aider.

Sentiment de solitude permanent: que faire ?

Vous vous sentez seul ? Identifiez vos besoins personnels

Il est primordial que vous puissiez hiérarchiser vos besoins ainsi que vos manques afin de définir vos priorités. Ce sentiment de solitude que vous développez fait peut-être suite à une perte de liens sociaux ou à une rupture amoureuse ou familiale.

Quelle que soit son origine, l’important sera de déceler le besoin ou le manque prioritaire (et le plus pénible) pour vous. Cela vous permettra de mieux repérer votre priorité et donc, d’être plus confiant(e) en ce qui concerne vos attentes.

Cette identification pourra aussi vous empêcher de penser à votre solitude comme vous le faisiez.

Prenez soin de vous pour lutter contre le sentiment de solitude

Le repli sur soi et l’isolement involontaire sont des causes possibles de dépression et d’altération de l’estime de soi.

Alors, plus vous vous sentirez mis(e) à part, moins vous vous donnerez de la valeur et vous vous traiterez bien. Commencez donc à prendre soin de vous physiquement, mais aussi émotionnellement avant de renouer avec le monde extérieur.

Pour cela, soignez votre apparence physique et pratiquez des activités sportives, physiques et/ou artistiques. Essayez de faire une liste des choses susceptibles de vous apporter quotidiennement du bien-être et faites-vous plaisir.

Pensez également à lister vos talents et compétences, des plus petits aux plus importants et relisez fréquemment votre liste. Cela vous aidera à re-booster votre confiance en vous.

Freinez la négativité

Le sentiment de solitude et d’isolement rend les gens plus critiques et plus négatifs. Alors, repérez les moments où vos pensées pessimistes ou jugements trop critiques l’emportent sur votre bienveillance et votre confiance en général.

Après avoir identifié chacune de ces croyances négatives, érigez-vous en avocat du diable en trouvant des arguments qui les contredisent.

Amusez-vous ensuite à pratiquer un exercice de gratitude à la fin de chaque journée. Répétez autant que possible tous les petits moments qui vous ont été faciles et agréables.

En procédant ainsi, vous aurez une bien meilleure perception de la vie et des autres au fil du temps. Vous pourrez donc aller vers les autres plus facilement.

Ne vous isolez pas : pensez à créer des liens

Le premier piège du sentiment de solitude est de bafouer les liens quotidiens. Pour combattre cela, cherchez à échanger quotidiennement avec vos voisins, vos collègues, vos amis, etc. Sortez et amusez-vous souvent.

Vous pouvez aussi rejoindre un groupe d’activité de lecture, de marche, de méditation ou une association de quartier. Vous pouvez aussi essayer de retrouver par internet vos anciens amis de collège, d’université, ou des membres de votre famille.

Prenez soin des autres vous aidera à vous élargir

Se savoir utile change la dynamique relationnelle et augmente la bonne estime de soi. Cela constitue également une meilleure alternative pour combattre l’isolement et renouer avec le sentiment d’appartenance à la communauté humaine.

Proposez donc de garder les enfants de vos voisins par exemple, faites du bénévolat, rendez service aux vieilles personnes du quartier.

Dormez bien

Vous l’ignorez peut-être, mais une mauvaise qualité de sommeil ou un manque de sommeil a un effet désocialisant. En effet, la fatigue et l’irascibilité que provoquent les mauvaises nuits poussent généralement au repli sur soi.

Il importe donc de veiller plus particulièrement à votre sommeil. Pratiquez des exercices de relaxation, de respiration avant le coucher, mangez léger et éteignez vos écrans une heure avant votre sommeil.


Lisez aussi:

Se sentir seule au monde quand on est enceinte: solution ?

Solitude amicale: comment se faire des amis ?