Quelles sont les causes et les conséquences de la solitude ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Généralement, le mot « solitude » prend deux sens distincts : un positif et l’autre négatif. Dans le premier cas, ce mot peut désigner la situation d’une personne qui se retrouve volontairement seule.

Dans le second, il peut traduire l’état d’un individu isolé par manque d’affection, d’amitié ou d’amour.

Dans ce dernier cas de figure, la solitude n’est donc pas souhaitée et peut engendrer des effets secondaires indésirables. Alors, vous désirez connaître les causes et conséquences de la solitude ? Toutes les réponses dans cet article.

Quelles sont les causes et les conséquences de la solitude ?

Quelles sont les causes de la solitude ?

Les causes de la solitude sont multiples et de divers ordres.

  • Les conditions de travail inhumaines

Certaines entreprises et industries ont une gestion amenant les employés à tous les niveaux à se sentir seuls et inaptes. Ces derniers sont donc susceptibles de développer un stress constant.

Dans les grandes firmes, les mutations systématiques du personnel occasionnent généralement autarcie et insécurité. En France, le rythme avec lequel l’économie change, pousse souvent beaucoup d’employés à bout.

  • La communication déshumanisée

L’avènement des téléphones portables et autres appareils contribuent plus ou moins au développement de la solitude. Ces derniers s’interposent, en effet, entre les relations humaines et réduisent la capacité à communiquer.

La technologie isole de plus en plus car les discussions sont remplacées par des messages ou mails. Il y a donc moins de visites, ce qui engendre à la longue l’impression d’être seul(e).

  • Le déracinement

À cause de la crise économique, plusieurs se sentent obligés de changer de milieu de vie et quitter leurs proches et familles afin de préserver ou de trouver leurs emplois.

Ce faisant, ils se retrouvent finalement privés de leurs attaches et développent un sentiment de déracinement.

  • La perte du conjoint

La perte d’un conjoint laisse un grand vide. Ceci l’est particulièrement pour un individu s’étant occupé d’un conjoint malade pendant un long moment.

Le décès de ce dernier crée souvent une absence qui se fait cruellement sentir. La perte de ce compagnon, de ce confident devient ainsi source de solitude.

  • Divorce, séparation ou célibat non désiré

Souvent, le divorce ou la séparation engendrent des sentiments d’échec et surtout de solitude. Les enfants sont plus touchés par cette situation.

Cet évènement devient source de souffrance pour ces derniers, et peut faire d’eux des adultes solitaires.

Quant au célibat, il fait généralement traverser des périodes d’intense solitude et de tristesse.

  • La vieillesse et l’inexpérience de la jeunesse

Les vieilles personnes, même quand elles ne sont pas délaissées, se sentent souvent seules. Lorsqu’elles passent des jours, des semaines ou des mois sans recevoir de la visite, elles développent un sentiment de solitude.

Pour ce qui est de la jeunesse, beaucoup de jeunes sont addicts aux divertissements en solo. Ils passent donc des heures devant l’ordinateur, la télévision, les jeux vidéo, etc. Cette situation contribue également à la solitude.

L’isolement et ses conséquences

Les conséquences de la solitude sont également nombreuses. Selon des études, elle est liée à des risques de cancer, d’accident et de maladies cardiovasculaires.

La solitude peut également être source de dommages psychologiques comme la dépression pouvant pousser au suicide.

De plus, elle peut jouer un rôle important dans l’alcoolisme et la toxicomanie. Chez les enfants, elle peut occasionner un manque de connexions sociales liées à des comportements antisociaux et autodestructeurs.

Cette situation peut conduire à la délinquance et à l’hostilité. La solitude peut aussi avoir un impact sur la compréhension et la mémoire, aussi bien chez l’enfant que l’adulte.

En résumé, la solitude, lorsqu’elle est non désirée et chronique, peut avoir diverses causes, mais aussi et surtout des conséquences néfastes.


Lisez aussi:

L’isolement social tue les personnes âgées

Quels sont les dangers de la solitude ?